Solutions

Valorisation des déchets non dangereux

Valoriser les déchets non dangereux

Valoriser les ressources matières contenues dans les déchets, dans un objectif d'économie circulaire, nécessite le développement de solutions de tri adaptées à chaque typologie de déchets.

Tri des emballages ménagers, tri des déchets des entreprises, des déchets des activités économiques, des meubles ... valorisation des biodéchets et déchets verts par production de compost, valorisation des mâchefers, Séché Environnement dispose d'une palette de solutions techniques, adaptées aux besoins des territoires, pour valoriser le potentiel matière contenu dans les déchets, et participer ainsi à la préservation des ressources.

Tri des Collectes sélectives des ménages

Première étape de la valorisation matière, Séché a développé des outils de tri des collectes sélectives des ménages dernière génération. Plusieurs sites ont été modernisés dès 2011 pour participer à l’expérimentation d’extension des consignes de tri à tous les emballages plastiques, menée par Citéo.

Ces nouveaux outils ont permis aux collectivités clientes de déployer auprès de leurs administrés les nouvelles consignes, améliorant d’autant la performance de leurs politiques déchets.

Tri des Déchets des Activités Economiques

Séché intègre des installations à Haute Performance pour le tri des matières en mélanges issues des activités économiques. Adaptées aux volumes et typologies de déchets, elles permettent d’extraire les éléments valorisables orientés ensuite vers les filières de recyclage. Ce sont autant de solutions techniques pour les entreprises qui s’engagent dans une démarche de valorisation de leurs déchets.

En parallèle, Séché accompagne les entreprises dans leurs démarches de réduction à la source des déchets, ou dans le développement de solutions innovantes pour réintégrer dans les cycles de production des matériaux recyclés.

Tri des Déchets d’Equipements d’Ameublement

Depuis 2013, Eco-Mobilier, éco-organisme de la filière du meuble, déploie le tri à la source des meubles ne pouvant plus faire être réutilisés ou réparés.

Filière de valorisation à inventer, Séché, dans sa logique d’accompagnement des territoires a développé ou adapté ses outils de traitement pour accueillir ces nouveaux flux de déchets. Le potentiel de matières valorisables est ainsi extrait. Ces déchets n’en sont plus, ils deviennent de nouvelles ressources pour les filières de recyclage.

Des programmes de recherche sont par ailleurs menés pour développer de nouvelles filières de recyclage, techniquement adaptées aux matières issues des meubles en fin de vie (bois peints, vernis …).

Production de compost : un amendement organique

Séché dispose de solutions pour produire du compost à partir de déchets verts, ou par extraction de la fraction fermentescible contenue dans les déchets ménagers. Le compost produit, répondant aux normes en vigueur, peut ensuite être utilisé en amendement organique pour les sols.

Production de CSR : une énergie de substitution

Nouvelle voie de valorisation identifiée par la Loi de Transition Energétique pour une Croissance Verte, la Production de Combustible Solide de Récupération est une solution de valorisation pour les déchets ne pouvant faire l’objet d’une valorisation matière directe (refus de tri).

Le CSR peut ensuite être utilisé dans des installations dédiées, pour produire des énergies alternatives aux énergies issues de ressources fossiles. Facilement stockable, le CSR, en réduisant d’autant les déchets résiduels, présente l’avantage de disposer d’une énergie utilisable de manière différée, en fonction des besoins énergétiques.

Energie de proximité, Séché a inauguré le 5 octobre 2017 la 1ère chaudière CSR en France permettant d'alimenter un réseau de chaleur urbain, tout en couvrant, en complément, les besoins énergétiques estivaux d'une coopérative agricole installée à proximité immédiate du site de Changé en Mayenne.

Valorisation des mâchefers

Les mâchefers sont des résidus solides issus du traitement thermique des déchets non dangereux. Composés d'un mélange de métaux et de minéraux, ils peuvent être utilisés en sous-couche routière et limiter ainsi le recours à l'extraction de granulats.

Une phase de traitement sur des plateformes dédiées et spécialement aménagées permet :

- d'en extraire l'ensemble des métaux ferreux et non ferreux, envoyés ensuite en filière de recyclage

- de vérifier leur conformité aux seuils réglementaires pour une réutilisation en sous-couche routière