Solutions
previous

MONTAUBAN CHOISIT SÉCHÉ ENVIRONNEMENT

MONTAUBAN CHOISIT SÉCHÉ ENVIRONNEMENT POUR DONNER UN NOUVEL ÉLAN À SA POLITIQUE ÉNERGÉTIQUE ET ENVIRONNEMENTALE

15/12/2020

Avec l’ambition de rester un acteur majeur du traitement des déchets en Tarn-et-Garonne, le Sirtomad souhaitait pérenniser son usine de traitement des déchets en augmentant sa durée de vie et sa capacité de production d’énergie. Grâce à un ambitieux projet de gestion et de modernisation, Séché Environnement a remporté le marché de délégation de service public pour l’exploitation de l’usine implantée à Montauban. Le groupe entend faire de cette installation une référence.

Le Sirtomad (Syndicat Mixte de Traitement des Déchets) traite les déchets ménagers des habitants de la Communauté d’Agglomération du Grand Montauban et de la Communauté de Communes Terres des Confluences (120 000 habitants au total). A la suite d’un appel d’offres pour l‘exploitation et la modernisation de son usine d’incinération, le Sirtomad a choisi le projet du groupe Séché Environnement, acteur de référence de la valorisation et du traitement des déchets et des services de dépollution.

A compter du 1er janvier 2021, Séché Environnement assurera la gestion de l’unité de valorisation énergétique, rebaptisée Mo’UVE (Montauban Unité de Valorisation Energétique), pour une durée de 20 ans. Les salariés du site intègreront le Groupe, qui mènera d’importants travaux de modernisation de l’équipement, afin de lui permettre de mieux répondre aux attentes environnementales du territoire et de ses habitants. Cette nouvelle unité de valorisation énergétique représente un investissement de plus de 43 millions d’euros.

« Cet ambitieux projet nous permet de poursuivre nos actions en faveur de l’économie circulaire et de développer de nouvelles solutions d’écologie industrielle. Avec Mo’UVE nous valoriserons plus de chaleur récupérée lors de la combustion des déchets permettant l’extension de notre réseau de chaleur, mais aussi plus d’électricité. En remaniant totalement l’actuelle usine, nous obtiendrons des volumes d’énergie thermique (40GWh/an) et électrique (18GWh/an) importants, tout en déployant les meilleures techniques de traitement des rejets atmosphériques pour atteindre les meilleures performances environnementales » déclare Brigitte Barèges, Présidente du Sirtomad.

Les travaux, planifiés sur une période de 2 ans et demi, portent sur l’installation d’un nouveau four chaudière, l’optimisation de la récupération d’énergies et le perfectionnement du système de traitement des fumées, qui intègrera les technologies les plus récentes pour garantir les meilleures performances environnementales. Les travaux seront menés tout en poursuivant l’activité quotidienne de l’usine, afin d’assurer la continuité du service de traitement et de valorisation des déchets. Une attention particulière a par ailleurs été portée à l’architecture du bâtiment, afin de construire un ensemble harmonieux, moderne, et qui s’intègre parfaitement dans son environnement proche.

« Nous sommes particulièrement fiers d’avoir été choisis par le Sirtomad. Grâce aux technologies de pointe que nous allons déployer, les habitants du Grand Montauban et de Terres des Confluences, disposeront d’une unité de valorisation énergétique de référence et d’un outil structurant pour l’ensemble du territoire », affirme Bruno Jarriand, Directeur Régional Sud-Ouest et Directeur BU Déchets Non Dangereux de Séché Environnement.

« Le projet que nous portons pour Montauban est un bel exemple des actions que nous menons en faveur du développement de solutions d’écologie industrielle, au plus près des besoins des territoires », déclare Maxime Séché, Directeur Général de Séché Environnement. 

L’unité de valorisation énergétique produira à la fois de la chaleur pour le réseau de chaleur urbain en cours d’extension, et de l’électricité, ce qui permettra à l’installation de couvrir ses besoins énergétiques et d’injecter l’excédent dans le réseau public. Par ailleurs, une réserve d’énergie thermique supplémentaire permettra de répondre à des projets de développement de fourniture d’énergie auprès d’industries locales.

Ce bilan énergétique optimisé permettra à l’installation de bénéficier de la norme ISO 50001 récompensant l’amélioration de l'efficacité énergétique des organisations, et qui fera de Mo’UVE un contributeur clé du développement de la stratégie énergétique du territoire.

Au-delà de la valorisation des déchets, Séché Environnement souhaite faire de Mo’UVE un lieu ouvert, pensé pour accueillir et informer toute personne désireuse de mieux connaitre les métiers et techniques de valorisation des déchets. Un circuit de visites et un parcours pédagogique seront mis en place, avec une attention particulière pour les scolaires. 

A l’image des actions menées par le groupe sur ses autres sites, Séché Environnement fera également intervenir des écologues afin de définir des programmes et créer des aménagements en faveur de la biodiversité. Séché Environnement s’appuiera également sur la présence de son site voisin DRIMM, situé à Montech / Escatalens, pour créer de nouvelles synergies en faveur de l’environnement local, dans la lignée des ambitions environnementales du Grand Montauban et de Terres des Confluences.