Accueil

Implantations

Séché Int. - Dechets Séché sur youtube Séché Environnement - Le Blog Contact
Facebook  Groupe Séché flickr  Groupe Séché
 

Qui sommes nous ?

Un groupe industriel majeur de la valorisation des déchets et du traitement des déchets

 
Qui sommes-nous ?

Enjeu majeur du 21è siècle, la préservation de l’environnement est au cœur des préoccupations sociétales actuelles.

Spécialiste de la valorisation et du traitement des déchets, Séché Environnement apporte des solutions permettant de concilier activité économique, développement industriel, et préservation des ressources et de la biodiversité.

Les métiers du Groupe sont construits et déployés autour de deux axes stratégiques :

  • L’extraction des ressources issues des déchets de la production d'énergie

  • La sécurisation et le contrôle des nuisances potentielles des résidus ultimes

Partenaire des collectivités et des industriels, le Groupe propose une offre globale pour la gestion des problématiques environnementales :

  • Prise en charge d’un très large spectre de déchets pour leur valorisation ou leur traitement

  • Réalisation de chantiers de réhabilitation de sites industriels et de dépollution

  • Mise en place de solutions clés en main pour la gestion des déchets ou des effluents industriels

  • Gestion d’installations de traitement de déchets pour les collectivités locales

  • Intervention hors des frontières nationales pour la gestion de déchets très spécifiques (POP'S, PCB), pour des opérations de dépollution ou de réhabilitation

Majoritairement présent sur l’ensemble du territoire national, le Groupe emploie 1700 salariés.

Séché Environnement est coté au compartiment B de l’Eurolist de la Bourse de Paris.

 

Joël Séché

Joël Séché est né le 2 février 1955 à Craon (Mayenne). Il a fait ses études à la faculté des sciences de Rennes.

En 1981, il reprend, au décès de son père, l’entreprise familiale de travaux publics qui comprend une vingtaine de salariés.

Dès 1985, il positionne l’activité de l’entreprise sur les marchés porteurs de l’environnement et du traitement des déchets (ménagers et assimilés dans un premier temps puis industriels dès 1994) avec la création de la société Laval Services, qui deviendra Séché Eco-Industries, filiale de la holding Séché Environnement en 1997.

Pour se donner les moyens de la croissance, Séché Environnement entre au second marché de la bourse de Paris en 1997.

En octobre 2001, Séché Environnement absorbe Alcor, filiale environnement de la Caisse des Dépôts et Consignations et rachète en juillet 2002, Trédi Environnement.

Le groupe gère actuellement une vingtaine de sites répartis sur le territoire national, et emploie environ 1700 salariés. Il propose à ses clients (collectivités locales et industriels) des solutions de proximité, dans le cadre d’une offre globale, pour la prise en charge de tous les types de déchets ménagers et industriels.

Joël Séché a choisi de diriger une entreprise socialement responsable, qui a bâti sa réputation sur sa capacité à anticiper les réglementations et les évolutions technologiques. La prise en compte des écosystèmes, l’ouverture des sites au public, la transparence et le dialogue permanent avec ses parties prenantes ont été les atouts essentiels de son développement.

Sa stratégie de communication sur l’utilité sociale des métiers du traitement de déchets a pleinement profité à l’ensemble du secteur d’activité, valorisant à la fois ces nouveaux métiers et les personnels qui les exercent.


Le Groupe est fortement positionné sur les métiers de l'énergie renouvelable, que ce soit grâce à la valorisation du biogaz issu du stockage des déchets ménagers ou de l'incinération, en ligne avec les objectifs nationaux fixés lors du Grenelle de l'Environnement.

En mars 2007, Séché Environnement devient actionnaire à hauteur de 33% du capital de Saur, entreprise spécialisée dans les services à l’environnement pour les collectivités et notamment dans la production et la distribution d’eau. Joël Séché en devient le président éxecutif en mai 2008.

Joël Séché a présidé le groupe Biodiversité dans le cadre du Grenelle de l'Environnement. Il a par ailleurs participé aux travaux du Grenelle de la Mer dans le groupe 1 en charge de "la délicate rencontre de la terre et de la mer".