Accueil

Implantations

Séché Int. - Dechets Séché sur youtube Séché Environnement - Le Blog Contact
Facebook  Groupe Séché flickr  Groupe Séché
 

La méthode de gouvernance de Séché Environnement

Structurer la démarche en adossant ses engagements à de grands mouvements reconnus.

 
La méthode de gouvernance de Séché Environnement

Séché Environnement adhère au Pacte mondial des Nations Unies, adhère à de nombreuses organisations sociétales reconnues pour leurs actions dans des domaines spécifiques (Transparence international, Orée, Comité 21 ou Entreprises pour l’Environnement). Il est également adhérent d’organisations professionnelles, dont relève son activité (FNADE, FEAD, SYPRED, EURITS, CEWEP…)

Fixer les objectifs et les décliner dans la stratégie d’entreprise.

Les collaborateurs de Séché Environnement partagent des valeurs qui sont inscrites dans la charte du développement durable et ses déclinaisons (Charte Qualité Santé Sécurité Environnement et Codes individuels de comportement et d’actions). La mise en place de bonnes pratiques comme les achats responsables et la recherche de fournisseurs appliquant les mêmes principes contribue à développer une certaine éthique dans le Groupe.

Mettre en place les organisations nécessaires à l’atteinte des objectifs.

Séché Environnement a développé des structures de management transversal notamment type « agendas 21 » ou réseaux QSSE qui permettent de favoriser le retour d’expérience et d’améliorer sur les sites la mise en place de techniques novatrices en faveur du développement durable.

 

Assurer la formation du personnel et sa sensibilisation au développement durable.

Les composantes sociales et environnementales vont de plus en plus avoir des interactions sur la mise en œuvre des nouvelles éco-technologies, clé de la croissance de l’économie. Séché Environnement souhaite que ses collaborateurs, au travers notamment de la formation, acquièrent une aptitude à se préoccuper des générations futures, une culture et une éthique alliant connaissances techniques mais aussi économiques et sociales et des savoir prompts à anticiper et maîtriser le risque.

Mettre en place des processus de reporting et d’analyses des écarts.

En plus des approches économiques et de rentabilité, il est important que le reporting se préoccupe d’indicateurs sociaux et environnementaux pertinents au regard de l’activité de Séché Environnement. C’est cette approche qui permet l’investissement dans l’innovation de nouveaux process destinés à mieux traiter de nouveaux déchets, d’envisager avec efficacité la préservation des ressources naturelles et le respect de la biodiversité.

Consulter les chartes du groupe